Cocotte en verre

Découvrez les projets imaginés pour ce lieu

Les Nantais vont être invités à choisir les projets qui pourront prétendre à la mise à disposition temporaire des lieux inscrits dans l’appel à créativité « 15 lieux à réinventer ». Du 9 au 23 juin 2018, chacun pourra voter pour les projets qui lui plaisent le plus. 

Voici les projets qui proposent de réinventer ce lieu.

Découvrir le lieu

Où peut-on imaginer un projet ?

Seul le rez-de-chaussée du bâtiment sera accessible pour un projet dans le cadre de l’appel à créativité « 15 lieux à réinventer ». Il sera essentiel de prendre en compte les contraintes techniques du lieu : grands volumes, effet serre l’été du fait des grandes vitres, isolation d’époque.

Un restaurant sous verre

Située en pointe Nord de l’Ile de Versailles, le bâtiment appelé « la Cocotte en verre » a été conçu comme un restaurant au sein d’un jardin de style japonais.
La cocotte en verre est un édifice sur deux niveaux, en structure acier et verre faite de plans obliques et recouverte de plaques de zinc. Il s'agit d'une architecture assez caractéristique des années 1980. Elle s’appuie sur la légèreté et la transparence des composants techniques et industriels, avec une composition géométrique de plans variés. Son architecture rompt avec la cohérence des autres édifices en bois du jardin, inspirés de l'architecture traditionnelle japonaise.
L'édifice prend en compte les usages nautiques, avec des quais et des pontons, sans modifier le périmètre de l'île.

Lié à l’histoire de l’Ile de Versailles

C’est en 1985 qu’un concours est organisé pour imaginer la transformation de l'ancienne « île aux Singes ». Celle-ci, au début du XXème siècle, accueillait encore des blanchisseries, menuiseries, tanneries, forges et petits chantiers de construction de bateaux. Cette île, abandonnée après le déclin industriel, n’abrite plus en 1985 que des baraquements et des herbes folles.
Le concours de 1985 est gagné par Jacques Dulieu, architecte, accompagné de Claudine Breton, Michel Cormier et Michel Dudon. Ils proposent dès l'origine du concours un restaurant en proue de l'Île, très visible et en perspective sur l'Erdre. En septembre 1987, Michel Chauty inaugure l'île de Versailles, la première île réaménagée par la Ville. Le restaurant sera longtemps occupé par le chef japonais Torigaï, et accueillera toujours un restaurant qui deviendra le restaurant « la cocotte en verre », jusqu'à son déclin et l'arrêt de son activité en 2015.

Une création liée au jardin japonais

Le restaurant « la Cocotte en verre » fait partie du projet global d'aménagement de l'Île de Versailles. J. Soulard en est le paysagiste. Jacques Dulieu et J. Soulard imaginent un jardin d'inspiration japonaise et conçoivent l'ensemble des bâtiments. J.Dulieu a travaillé l'aménagement du jardin, en créant des thèmes, à la manière japonaise avec des espaces cadrés, différentes scènes. La cocotte en verre fait partie intégrante de cette composition.
« Les bâtiments sont une partie essentielle du jardin, comme la galerie qui organise les espaces », note Jacques Dulieu.
« On ne fait pas un jardin sans architecture. C'est l'architecture qui le porte », confirme Louis Soulard.

Actus et contributions

24 Contributeurs
25 Contributions