Bellevue Chantenay Sainte-Anne

A la une

95 Contributeurs
130 Contributions
  • Actu
    15/09/2017
    A ne pas manquer à la rentrée à Bellevue Chantenay Sainte-Anne
    Retrouvez tous vos rendez-vous qui font bouger le quartier en septembre et octobre.
    15/09/2017
  • Actu

    Durant tout le mois de septembre, pour vous aider à organiser vos activités de l'année et connaître  …

    04/09/2017
    "C'est la rentrée !" à Bellevue Chantenay Sainte-Anne
    Profitez du mois de septembre pour découvrir et vous inscrire aux activités proposées par les associations et la ville de Nantes.

    Durant tout le mois de septembre, pour vous aider à organiser vos activités de l'année et connaître toutes les ressources à proximité de chez vous, une diffusion de l'offre associative et municipale s'organise :

    • lors de 3 temps forts les samedis 9, 16 et 23 septembre (plus d'information en cliquant ici) ;
    • par la présence du triporteur "kiosque d'information" dans des parcs, aux sorties d'écoles, sur les marchés... ;
    • dans les différents équipements du quartier.

    Tous les acteurs du quartier se mettent à votre disposition pour vous renseigner au mieux. N'hésitez pas à les interpeller.

    04/09/2017
  • Partager
    Photo de CELINE OLLIVIER
    CELINE OLLIVIER

    Bonjour,

    Nous sommes une famille avec 4 enfants qui habitons depuis bientôt 2 ans rue des Garennes à Nantes. Nous travaillons également tous les 2 face à la Loire, où nous disposons de bureaux au rez-de-chaussée de notre logement. Nos 4 enfants sont scolarisés dans le quartier. Nous apprécions énormément ce quartier que nous avons découvert lors de notre déménagement et nous y plaisons vraiment. Notre logement donne directement sur la carrière Misery et le site CAP44. De ce fait, nous nous sentons particulièrement concernéspar ce beau projet et sommes ravis de pouvoir échanger nos idées avec vous, afin de faire évoluer ce bâtiment qui fait partit de notre quotidien.

    Après avoir réfléchi en famille sur les activités qu'il n'y a pas à Nantes et qui pourraient compléter et enrichir ce nouvel espace touristique fantastique que va devenir la carrière Misery, nous avons eu 2 idées qui pourraient s'intégrer dans la transformation du bâtiment CAP44 avec une partie longue et basse et une 2nde petite partie plus haute (hypothèse 2) :

    • Partie courte et haute, sur 5 à 6 niveaux : La création d’un aquarium composé d’espèces originales qui pourront faire référence aux créatures marines que l’on retrouve dans l’œuvre de Jules Verne et notamment à celles du Carrousel des Fonds Marins, avec également des espèces évoluant dans les eaux douces ou saumâtres de la Loire pur faire le lien avec la Loire et ainsi faire découvrir aux visiteurs la biodiversité des différents milieux aquatiques qui nous entourent.

    Le bâtiment réhabilité, permettrait de voir au travers de ses grandes ouvertures/fenêtres retrouvées, les poissons évoluer dans l’eau, et, cerise sur le gâteau, cela rendrait donc le bâtiment quelque peu "transparent" en laissant passer la lumière au travers des ouvertures et permettrait ainsi d’apercevoir la Loire depuis l’arbre aux Hérons.

    Cet aquarium pourrait être complété d’animations, telles qu’un simulateur d’exploration sous-marine pour faire le lien avec la 2nde partie du bâtiment que nous vous proposons ci-dessous.

    • Partie longue et basse, sur 2 niveaux : Nous avons imaginé 2 salles de cinéma 4DX avec des effets sensoriels qui seraient créés et des sièges qui bougent. Cela permettrait aux visiteurs de s’évader dans le monde imaginaire de Jules Verne en se faisant par exemple happer par les hérons de l’arbre qui les emmèneraient dans un monde imaginaire peuplé de créatures marines.

    Aujourd’hui en France, il existe seulement 12 salles de ce type et cela permettrait certainement d’attirer un public d’adolescents et de jeunes adultes, attirés par ce genre de sensations.

    En espérant que vous prendrez à cœur nos idées,

    Bonne journée

    Céline, Jean, Antoine, Martin, Pierre et Camille OLLIVIER

     

    30/04/2018
  • Partager
    Photo de Emmanuelle
    Emmanuelle

    Je pense la destruction du bâtiment dit "CAP 44" inconcevable. D'une part parce qu'il relève du patrimoine culturel et mérite à ce titre une démarche de protection, et qu'il constitue un témoin singulier de l'histoire de Nantes. D'autre part parce que raser cet ensemble conduirait à réserver cet espace au seul projet des Machines de l'Île et que l'exclusivité culturelle n'est pas envisageable pour qui s'efforce de mener une politique raisonnable.

    Quant aux usages du bâtiment, l'idéal consisterait à lui conférer une vocation patrimoniale : des espaces d'expositions consacrés à l'histoire fluviale et maritime de Nantes, un hors-les-murs du musée du château des ducs de Bretagne... Mais un lieu d'accueil pour des services, des associations ou même des entreprises privées (comme c'est le cas pour les anciennes salles à tracer de Chantenay) conviendrait : ce qui est fondamental c'est que le bâtiment et l'histoire dont il témoigne soient conservés et valorisés aux côtés des aménagements projetés.

    Il y a quelques années s'était posée la question de la destruction de la grue jaune des anciens chantiers navals ; certains s'y étaient opposés et avaient ainsi permis sa sauvegarde. Aujourd'hui devenue un des symboles emblématiques de la ville de Nantes, qui imaginerait le parcours de l'Eléphant sans elle !

    29/04/2018
  • Partager
    Photo de Solange Vigier
    Solange Vigier

    Je suis pour la démolition, pour des raisons esthétiques et budgétaires.

    Habitant le quartier, je rêve, lors de mes promenades dans le parc Schwob, d’une vue dégagée sur la Loire. Je rêve aussi de pouvoir rejoindre facilement le centre-ville sur une voie verte longeant la Loire.

    A mon avis, le projet urbain Bas Chantenay ne pourra réussir sans une ouverture totale sur la Loire - à la place de l’actuel bâtiment CAP44 -, en cohérence avec l’ambition poursuivie par la métropole, celle d’une "reconquête de la Loire pour tous".

    Cette hypothèse me paraît enfin plus soutenable d’un point de vue budgétaire.

    29/04/2018
  • Partager
    Photo de Solange Vigier
    Solange Vigier

    Je suis pour la démolition, pour des raisons esthétiques et budgétaires.

    Habitant le quartier, je rêve, lors de mes promenades dans le parc Schwob, d’une vue dégagée sur la Loire. Je rêve aussi de pouvoir rejoindre facilement le centre-ville sur une voie verte longeant la Loire.

    A mon avis, le projet urbain Bas Chantenay ne pourra réussir sans une ouverture totale sur la Loire - à la place de l’actuel bâtiment CAP44 -, en cohérence avec l’ambition poursuivie par la métropole, celle d’une "reconquête de la Loire pour tous".

    Cette hypothèse me paraît enfin plus soutenable d’un point de vue budgétaire.

    29/04/2018
  • Partager
    Photo de Erwan Baril
    Erwan Baril

    Je suis pour la démolition complète de CAP 44 :

    Sur l'Aspect Esthétique

    Y’a marre de rénovation classique de vieux bâtiment friche industrielle. Tout ça c’est les années 2000, aujourd’hui, place à 2020 !!

    Nous voulons la nature, la Loire, le jardin, la nature en ville, pas le vieux béton à regarder.

    Il y a peu de point de vue sur la Loire :

    • Parc des oblates : presque impossible depuis qu’un bâtiment de logement + ehpad vient de se monter devant
    • Parc Schwob : ce bâtiment bloque la vue qui serait magnifique sur la Loire et Rezé

    On glause sur le souvenir des industries, mais personne n’a souhaité qu’elles restent en ville, alors allons de l’avant, rasons et créons !! du neuf que diable !! et de l’espace !! de l’air !! faisons respirer notre quartier et notre entrée de ville.

    Si on garde le Cap44 on se contraint dans le projet, un peu de liberté !

    On fait quoi, on regarde encore derrière ou devant ?

    et d'ailleurs, il existe plein de petits bâtiments industriels très beau qu’il suffirait de classer, d’entretenir et de conserver (vinaigre caroff etc…)

    Sur l’aspect financier :

    Il ne fait aucun doute que la démolition sera plus économique qu’une conservation / adaptation du bâtiment.

    Le désamiantage et déplombage coutera dans tous les cas, mais moins cher si on démolit tout.

    La réparation des bétons entièrement désagrégés coutera par contre très très cher, si une récupération est encore possible. Il y a dû y avoir tellement d'adaptation sur ces bétons.

    L’adaptation a un bâtiment non fonctionnel en l'état sera complexe et difficile

    On peut faire simple beau accueillant et utile pour moins cher

    Il y aura de toute façon un volet architectural à ouvrir pour donner accès depuis la carrière à la Loire puisqu'il faudra réaliser une passerelle piétonne et vélo. Et il faudra de la place.

    Voilà ma contribution.

    29/04/2018
  • Partager
    Photo de Erwan Baril
    Erwan Baril

    Je suis pour la démolition complète de CAP 44 :

    Sur l'Aspect Esthétique

    Y’a marre de rénovation classique de vieux bâtiment friche industrielle. Tout ça c’est les années 2000, aujourd’hui, place à 2020 !!

    Nous voulons la nature, la Loire, le jardin, la nature en ville, pas le vieux béton à regarder.

    Il y a peu de point de vue sur la Loire :

    • Parc des oblates : presque impossible depuis qu’un bâtiment de logement + ehpad vient de se monter devant
    • Parc Schwob : ce bâtiment bloque la vue qui serait magnifique sur la Loire et Rezé

    On glause sur le souvenir des industries, mais personne n’a souhaité qu’elles restent en ville, alors allons de l’avant, rasons et créons !! du neuf que diable !! et de l’espace !! de l’air !! faisons respirer notre quartier et notre entrée de ville.

    Si on garde le Cap44 on se contraint dans le projet, un peu de liberté !

    On fait quoi, on regarde encore derrière ou devant ?

    et d'ailleurs, il existe plein de petits bâtiments industriels très beau qu’il suffirait de classer, d’entretenir et de conserver (vinaigre caroff etc…)

    Sur l’aspect financier :

    Il ne fait aucun doute que la démolition sera plus économique qu’une conservation / adaptation du bâtiment.

    Le désamiantage et déplombage coutera dans tous les cas, mais moins cher si on démolit tout.

    La réparation des bétons entièrement désagrégés coutera par contre très très cher, si une récupération est encore possible. Il y a dû y avoir tellement d'adaptation sur ces bétons.

    L’adaptation a un bâtiment non fonctionnel en l'état sera complexe et difficile

    On peut faire simple beau accueillant et utile pour moins cher

    Il y aura de toute façon un volet architectural à ouvrir pour donner accès depuis la carrière à la Loire puisqu'il faudra réaliser une passerelle piétonne et vélo. Et il faudra de la place.

    Voilà ma contribution.

    29/04/2018

La carte de Bellevue Chantenay Sainte-Anne

Agenda de Bellevue Chantenay Sainte-Anne

Rendez-vous

    Aucun résultat

Les forums du quartier Bellevue Chantenay Sainte-Anne

  • Questionnaire Mémoire

    Bonjour,

     

    Pensez-vous faire un retour par quartier de votre étude sur le site ?

    2 Contributeurs
    2 Contributions
    Consulter
  • Enlèvement des ordures

    Depuis plusieurs mois des rues perpendiculaires à la rue du petit verger voient leurs déchets ramassés de manière aléatoire par les éboueurs.

    La raison donnée semble être à chaque fois un stationnement génant, ce qui donne à réfléchir car ce n'est pas constaté par le voisinage.

    1 Contributeurs
    1 Contributions
    Consulter
  • Création d'une station Bicloo bas de Chantenay

    Je dis oui, oui, oui !

    6 Contributeurs
    6 Contributions
    Consulter
  • Hygiène place Jean Macé

    La place Jean Macé est en permanence occupée par des poubelles plus ou moins nombreuses, plus ou moins vides, plus ou moins puantes.

    c'est désagréable pour tout le monde : les passants, les clients des commerces, les commerçants, les consommateurs sur les terrasses etc...

    Il serait  possible d'enterrer des poubelles comme devant la mairie de Chantenay pour améliorer le confort de tout un chacun

    1 Contributeurs
    1 Contributions
    Consulter