Bellevue Chantenay Sainte-Anne

A la une

94 Contributeurs
129 Contributions
  • Actu

    L'année 2016 a accueilli de nombreux rendez-vous fédérateurs dans le quartier Bellevue - Chantenay - …

    12/01/2017
    Les vœux du maire à Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne
    "La cérémonie de voeux est l'occasion d'un échange, d'un partage, et de regarder ensemble l'année qui va s'ouvrir forts de l'expérience de l'année qui s'achève."

    L'année 2016 a accueilli de nombreux rendez-vous fédérateurs dans le quartier Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne : des moments conviviaux proposés par les habitants, les associations et les acteurs institutionnels. Cette année passée était aussi l'occasion de construire collectivement de nombreux projets (ils sont tous à retrouver sur Nantesco).

    Rendez-vous le jeudi 12 janvier à 18h30 pour les voeux de Chantenay Sainte-Anne, à la mairie de Chantenay. Pour Bellevue, c'est à la maison des habitants et du citoyen que se dérouleront les voeux, le samedi 21 janvier à 12h.

    Focus sur trois projets en particulier :

    • le projet du Grand Bellevue. Le projet du Grand Bellevue vise à transformer profondément le quartier pour construire, avec les habitants, un quartier populaire, attractif et durable. La participation des habitants et des acteurs du territoire est au coeur du projet. Elle peut prendre différentes formes et propose plusieurs niveaux d’engagement. Il peut s’agir de s'informer (réunions, journaux de projet), de contribuer au débat, au suivi régulier du projet (atelier permanent), ou encore de participer et co-construire (microprojets, balades urbaines, ateliers sectoriels, ateliers thématiques...).
       
    • le projet du Bas-Chantenay. Le Bas-Chantenay est l'un des sites emblématiques de Nantes, et, avec l'Ile de Nantes et Pirmil les Isles, l'un des principaux projets urbains de la nouvelle centralité métropolitaine. Ce secteur est appelé à se transformer en s’appuyant sur deux enjeux majeurs : la construction d’un quartier mixte incluant bureaux, commerces, logements, ainsi que le soutien et le développement des activités industrielles et économiques. Il s’agit ainsi de concilier habitat, activités, industries, loisirs, dans un quartier attractif et agréable à vivre, tout en gardant l’identité forte du quartier.
       
    • la Maison de Santé a fait l'objet de plusieurs démarches de participations. A partir de janvier 2016, une Évaluation des Impacts Santé s'est concentrée sur le lieu d'implantation de l'équipement (préconisations) et sur son rôle de coordination des offres de soins et de préventions à l'échelle du Grand Bellevue. Un atelier composé d'habitants, de techniciens, de professionnels de la santé et d'associations, s'est réuni 3 fois. Ses observations ont été complétées par une enquête en ligne sur la plate-forme Nantes&Co, le temps d'échange en atelier permanent, et les recommandations formulées au sein de quatre groupes d'habitants appelés "Groupe santé". Au total, plus de 80 personnes (habitants, associations et professionnels) ont participé aux échanges.
    12/01/2017
  • Actu

    Pour que le nouveau Bellevue n'oublie pas l'ancien mais au contraire qu'il s'inscrive dans son silla …

    29/11/2016
    Mémoire des Lauriers à Bellevue Chantenay Sainte-Anne
    A la veille des transformations du secteur des Lauriers, les associations "ID Numéric" et les "Quais de la Mémoire" ont décidé de recueillir vos témoignages.
    Pour que le nouveau Bellevue n'oublie pas l'ancien mais au contraire qu'il s'inscrive dans son sillage.

    De ces paroles collectées, ces associations créeront une exposition et un documentaire qui seront présentés début 2017.

    Si vous souhaitez raconter vos souvenirs, vos anecdotes... de votre vie à Bellevue, contactez les associations suivantes :
    - ID numeric : idnumeric.asso@gmail.com / tél : 06.31.93.01.55
    - Les quais de la mémoire : quaisdelamemoire@yahoo.fr / tél : 06.66.51.08.59

    Retrouvez toutes les actus du quartier Bellevue Chantenay Sainte-Anne sur la page dédiée.

    29/11/2016
  • Partager
    Photo de Dominique Dubois
    Dominique Dubois

    J'ai participé à la réunion à l'école d'architecture et j'ai pu écouter les arguments des uns et des autres.

    Pour moi il est évident que ce bâtiment doit disparaître pour redonner à ce site toute sa majesté avec l'ouverture sur le fleuve et sur l'île de Nantes.

    Du point de vue de l'urbanisme c'est évident pour créer un lieu de détente, d'animation, de convivialité et de contact avec la nature qui soit proche du centre ville.

    Que les architectes se fassent plaisir avec des projets de réhabilitation, c'est leur métier...

    Ce bâtiment industriel n'a qu'une faible valeur historique en contrepartie d'un fort potentiel de nuisance...

    Nous sommes en train d'écrire une autre histoire pour le quartier !

    20/04/2018
  • Actu

    Vous avez des idées d’atelier ou d’activité à proposer ? Vous voulez vous impliquer et faire vivre l …

    20/04/2018
    Venez inventer la Maison du projet du Grand Bellevue : troisième semaine
    Depuis le 20 mars, la Maison du projet a ouvert temporairement ses portes pour vous proposer de venir échanger, participer, construire ensemble la future Maison du Projet.

    Vous avez des idées d’atelier ou d’activité à proposer ? Vous voulez vous impliquer et faire vivre la Maison du Projet ? Vous souhaiter passer un moment convivial ?

    Du 24 au 27 avril, poussez la porte de la Maison du projet.

    Comment participer ?
    Pour cette 3ème et dernière semaine de co-construction de la Maison du Projet, un nouveau programme a été
    élaboré. Le Collectif Fil avec l’agence Traitclair vous accueillent dans ce lieu et vous proposent de nouveaux ateliers participatifs élaborés avec les habitants déjà venus les semaines précédentes.
    Découvrez ce programme en détail et continuons pendant cette semaine de co-construire la Maison du Projet.

    Cliquez ici pour télécharger le programme

    Retrouvez les actualités, contributions et documents du projet sur la page dédiée, et participez en ligne !

    20/04/2018
  • Partager
    Photo de Marie-vianneytte Moulin
    Marie-vianneytte Moulin

    Je suis pour la destruction complète du bâtiment Cap 44 qui est une véritable verrue massive se présentant en plus parallèlement au fleuve, ce qui occulte la vue depuis la carrière Misery et donc des futurs aménagements qui apporteront un nouvel intérêt dans cette partie de la ville. 

    Le rôle de Belvédère, que certains voudraient voir attribuer à Cap 44 a déja été distribué depuis longtemps : le square Marcel Schwob en fait office. Il permet de voir Rezé, Trentemoult et la Loire évidemment !!!

    Pour ce qui est du béton historique, La Maison Radieuse de Le Corbusier située juste en face me parait suffisante pour garder la mémoire de cette technique.

    20/04/2018
  • Partager
    Photo de Cahiers d'acteurs
    Cahiers d'acteurs

    Retrouvez en pièce jointe le cahier d'acteurs envoyé par "Vu de ma fenêtre"

    Liste des fichiers joints :
    20/04/2018
  • Partager
    Photo de Jacques Stern
    Jacques Stern

    Opinion sur le devenir du Cap 44

     

     

    J’ai beaucoup apprécié les deux réunions publiques organisées par Nantes métropole à l’école d’architecture et à la chambre de commerce.

     

    Je crois que je suis maintenant en situation de donner un avis sur les trois propositions.

     

       1º La conservation du bâtiment.

    Ce bâtiment a été profondément modifié par la rénovation des années 70. Dans sa situation actuelle son intérêt historique et patrimonial me paraît peu évident. Sa rénovation dans son état originel ou proche de son état originel me paraît très compliquée et très coûteuse. La réunion sur son usage futur n’a par ailleurs donné aucune piste sérieuse pour une nouvelle utilité. De plus ce bloc face à la vue depuis la carrière Misery et l’arbre aux hérons fait perdre à ce dernier son ouverture vers la Loire. Il sera déjà enfermé par la muraille de la carrière au nord, à l’est et à l’ouest. Il faut une ouverture vers la Loire et le sud.

     

    • 2º la transformation du bâtiment.
    • Cette transformation pourrait avoir un intérêt pour des usages futurs d’accueil et/ou de restauration. À condition que sa nouvelle architecture soit plus intéressante que ce que monsieur Rechein nous a montré. On pourrait envisager de conserver le rez-de-chaussée et un niveau supérieur en terrasse sur la Loire. Il faudrait à mon sens détruire aussi la tour côté centre-ville qui n’a pas d’intérêt. De plus nous avons suffisamment de promontoire dans le projet pour avoir des belles vues de haut sur le fleuve.
    •  
    • 3º la démolition du Cap44
    • Cette solution a ma préférence, en effet l’ouverture du site de la carrière misery sur la Loire va donner à tout ce quartier du square Maurice Schowb à la carrière misery et à  l’arbre aux hérons tout leur intérêt. La magnificence du site, son ouverture sur le fleuve sera un véritable atout pour tous le quartier. 

     

    En conclusion, la démolition est la meilleure solution, cependant, si l’on doit absolument garder une trace du procédé Hennebique, garder un niveau et une terrasse du cap 44 en trouvant un usage intelligent peut-être possible sur le plan esthétique et un compromis acceptable pour ouvrir la vue sur le fleuve. 

     

    Jacques Stern 

     

    19/04/2018
  • Actu

    Le 22 mars 2018, Bernard Reichen, urbaniste du projet urbain, Bernard Vaudeville, directeur Associé  …

    17/04/2018
    Les scénarios envisagés pour le devenir du site Cap 44 – Les Grands Moulins de Loire, retour sur la conférence du 22 mars 2018
    Dans le contexte global de l’aménagement urbain du Bas-Chantenay, le site Cap 44-Grands Moulins de Loire fait aujourd’hui l’objet d’une concertation citoyenne.

    Le 22 mars 2018, Bernard Reichen, urbaniste du projet urbain, Bernard Vaudeville, directeur Associé de T/E/S/S atelier d’ingénierie et Loïc Mareschal, du Cabinet Phytolab et paysagiste du projet, ont présenté les 3 scénarios possibles lors d’une première conférence à l’ensa en présence des élus Alain Robert et Olivier Château.

    Les trois hypothèses envisagées : préservation de la volumétrie, démolition ou transformation du site ?

    Le quartier du Bas-Chantenay, marqué par un riche passé industriel, est en pleine mutation. L’immeuble Cap 44 s’inscrit dans cette histoire, formant une sorte de trait d’union entre la carrière Misery – où va s’installer l’Arbre aux hérons et son jardin extraordinaire – la Loire et le quartier.

    Alors que les travaux de création du Jardin entourant l’Arbre aux hérons vont démarrer en 2019, sur sa partie ouest, trois hypothèses sont proposées au débat citoyen, autour de Cap 44 : la préservation de la volumétrie du bâtiment, sa démolition ou sa transformation.

    Pour étudier ces trois options, Johanna Rolland, Maire de Nantes, a souhaité que soit mise en place une concertation citoyenne. Une commission citoyenne du débat, composée de 12 personnes volontaires, va synthétiser les contributions d’experts et de citoyens, recueillies via les ateliers, les temps d’échanges publiques et sur le site Nantes & Co. L’analyse et la synthèse de toute cette matière permettra d’élaborer un avis citoyen, qui sera remis aux élus d’ici l’été.

    Cliquez ici pour contribuer !

    Cliquez ici pour télécharger le compte-rendu de la conférence.

    17/04/2018

La carte de Bellevue Chantenay Sainte-Anne

Les forums du quartier Bellevue Chantenay Sainte-Anne

  • Questionnaire Mémoire

    Bonjour,

     

    Pensez-vous faire un retour par quartier de votre étude sur le site ?

    2 Contributeurs
    2 Contributions
    Consulter
  • Enlèvement des ordures

    Depuis plusieurs mois des rues perpendiculaires à la rue du petit verger voient leurs déchets ramassés de manière aléatoire par les éboueurs.

    La raison donnée semble être à chaque fois un stationnement génant, ce qui donne à réfléchir car ce n'est pas constaté par le voisinage.

    1 Contributeurs
    1 Contributions
    Consulter
  • Création d'une station Bicloo bas de Chantenay

    Je dis oui, oui, oui !

    6 Contributeurs
    6 Contributions
    Consulter
  • Hygiène place Jean Macé

    La place Jean Macé est en permanence occupée par des poubelles plus ou moins nombreuses, plus ou moins vides, plus ou moins puantes.

    c'est désagréable pour tout le monde : les passants, les clients des commerces, les commerçants, les consommateurs sur les terrasses etc...

    Il serait  possible d'enterrer des poubelles comme devant la mairie de Chantenay pour améliorer le confort de tout un chacun

    1 Contributeurs
    1 Contributions
    Consulter