Site "Orange"

Une première réunion publique le 15 janvier

Une centaine de personnes ont participé à la réunion publique. En présence du promoteur et de ses concepteurs architecte et paysagiste, celle-ci visait à présenter aux habitants du quartier le projet de reconversion du site au stade de la faisabilité, très en amont du permis de construire. Les implantations des bâtiments, les principes de hauteurs, le projet paysager ont été exposés, de même que la végétalisation prévue de la rue de la Gaudinière.

Le site fera l'objet d'une orientation d'aménagement et de programmation qui cadrera, dans le futur PLU métropolitain, les objectifs du projet et la surface constructible. Des groupes de travail vont être réunis par le promoteur dans les mois à venir.

Une quinzaine d'habitants s'y sont inscrits à l'issue de la réunion. N'hésitez pas vous aussi à vous inscrire en contactant l'équipe de quartier de Breil-Barberie : 02 40 41 61 60.

Les prochaines étapes

  • Plusieurs groupes de travail dans les mois à venir
  • Enquête publique du PLU métropolitain en septembre 2018
  • Dépôt du permis de construire à l'automne 2018

Les dernières actualités et contributions

2 Contributeurs
2 Contributions
  • Partager
    Photo de Louise de Nantesco
    Louise de Nantesco

    @Stéphane Lafarge Bonjour. Vous soulevez des questions importantes relatives à la vue et à l'ensoleillement, sur lesquelles la Ville est particulièrement attentive. Ces questions ont été étudiées. Les futurs bâtiments à 5 étages ou 4 étages s'implanteront à plus de 35m de la résidence des jardins de Longchamp, soit l'équivalent en largeur de deux boulevards Schuman, ce qui est très conséquent. De plus, à la suite des groupes de travail animés par le promoteur avec les habitants, les hauteurs ont été réduites de manière importante. Des études d'ensoleillement ont été réalisées et montrent l'absence d'impact sur la résidence des jardins de Longchamp qui, il faut le rappeler, monte par endroits jusqu'à 6 étages.

    Le site d'Orange est un vaste parking bitumé. Le projet offre l'opportunité de végétaliser, ramener de la pleine terre et planter généreusement. Par ailleurs l'ensemble des arbres existants les plus intéressants sur Berlioz et Gaudinière seront conservés et mis en valeur. Quant à la tour que vous évoquez, elle se situera à près de 75 mètres de votre résidence et a elle aussi été significativement réduite en terme de hauteur suite aux groupes de travail.
    Enfin, il convient de souligner que ce travail en ateliers avec les habitants, bien avant le dépôt du permis de construire, est inédit s'agissant d'un projet privé sur un foncier privé. Il a montré ici toute sa pertinence. Les participants peuvent être remerciés pour leur implication et leur contribution positive à l'amélioration du projet.

    18/10/2018
  • Partager
    Photo de Stéphane Lafarge
    Stéphane Lafarge
    Bonjour,
    ​Nous ne sommes pas favorable à un projet (reconversion du site Orange rue Berlioz) d'une telle ampleur sur un si petit terrain (1,25 ha). Etant habitant de la résidence les jardins de Longchamp, rue Maurice Chevalier, ce projet va nous boucher la vue et nous priver d'ensoleillement. En effet il est prévu des bâtiments beaucoup plus hauts que ceux dans lesquels nous habitons, il faudrait que la hauteur des nouvelles constructions soit  au maximum R+3 pour que cela reste en cohérence avec les logements du quartier. Avec les hauteurs prévues (R+7 et plus)  ce projet va priver des appartements de soleil, cela n'est pas normal dans une époque où on parle d'économie d'énergie et d'isolation des bâtiments. Ces constructions vont faire augmenter les consommations  en énergie d'immeubles des jardins de Longchamp (chauffage et éclairage). Très peu d'espaces verts sont prévus, juste une place qui représente environ 1,5 m2 par logement qui va être construit.  Cela n'a pas de sens de faire un espace vert aussi petit. Nantes doit rester une ville verte. De plus réaliser une résidence sénior de 90 logements sans espace vert suffisant pour que les personnes âgées puissent prendre l'air va être un frein pour leur commercialisation. Le parc de la Gaudinière n'est pas loin mais il est très pentu et donc difficilement accessible aux personnes âgées. Il faudrait donc que Bati Nantes prévoit des espaces verts plus grands dans cette résidence. Cela n'est pas nécessaire de faire une tour en béton dans ce quartier. Les tours sont en train d'êtres démolies dans certaines villes, ce ne n'est pas pour en implanter de nouvelles. De plus leur impact sur l'environnement et leur rentabilité financière sont très critiqués. Une tour en béton n'a rien d'esthétique, contrairement à un clocher d'église (cf CR). La tour ne va faire que boucher la vue et cacher l'ensoleillement. C'est bien de proposer un pôle médical mais où vont pouvoir se garer les patients ? Le nombre de 300 logement est trop important , cela va générer des nuisances en terme de bruit, de circulation, des problèmes pour se garer dans le quartier. Les toits végétalisés ne remplacent pas les jardins, étant donné qu'on ne les verra pas vu leur hauteur excessive... Il faut prendre en compte les avis des habitants de la résidence les Jardins de Longchamp et ne pas les priver de vue et d'ensoleillement comme c'est les cas dans ce projet.   La reconversion du site d'Orange est une bonne chose mais il ne faut pas le transformer en y mettant des immeubles en béton aussi hauts et aussi proches les uns des autres.  Il faut limiter la hauteur des immeubles à R+3, le nombre de logement et ajouter des espaces verts. Une centaine de logements serait suffisant, cela correspondrait au même nombre de logement que dans la résidence les jardins de Longchamp proportionnellement à la surface du terrain à bâtir.       Cordialement,    
    16/10/2018
  • Actu

    En présence du promoteur et de ses concepteurs architecte et paysagiste, celle-ci visait à présenter …

    22/02/2018
    Une première réunion publique pour le renouveau du site Orange à Breil Barberie
    L'entreprise Orange libèrera en 2020 un site d'un peu plus d'1 hectare à l'angle des rues Berlioz et Gaudinière. Le promoteur BatiNantes, propriétaire du foncier, y projette un programme à dominante résidentielle d'environ 300 logements.

    En présence du promoteur et de ses concepteurs architecte et paysagiste, celle-ci visait à présenter aux habitants du quartier le projet de reconversion du site au stade de la faisabilité, très en amont du permis de construire. Les implantations des bâtiments, les principes de hauteurs, le projet paysager ont été exposés, de même que la végétalisation prévue de la rue de la Gaudinière.

    Le site fera l'objet d'une orientation d'aménagement et de programmation qui cadrera, dans le futur PLU métropolitain, les objectifs du projet et la surface constructible. Des groupes de travail vont être réunis par le promoteur dans les mois à venir.

    Une quinzaine d'habitants s'y sont inscrits à l'issue de la réunion. N'hésitez pas vous aussi à vous inscrire en contactant l'équipe de quartier de Breil-Barberie : 02 40 41 61 60.

    Les prochaines étapes

    •     Plusieurs groupes de travail dans les mois à venir
    •     Enquête publique du PLU métropolitain en septembre 2018
    •     Dépôt du permis de construire à l'automne 2018

    Retrouvez les actualités, contributions et documents du projet sur la page dédiée, et participez en ligne !

    22/02/2018